Ajax-loader

kollekció: Francia nyelvű könyvek

“Nem is jó rágondolni, hogy számozás nélkül mi lenne például Franciaországban a néhai Lajosokkal?!”
(Rejtő Jenő)


Arthur ​déteste Charleville, cette ville de province grise et triste où il est né un jour de 1854, et où il vit avec sa mère et ses deux sœurs. Alors, pour tromper la monotonie des jours, Arthur dévore livre après livre. Et puis, il rêve d'un oiseau multicolore, bleu, vert, rouge, qu'il appelle Baou et qui lui inspire des poèmes. Car Arthur se fiche d'être un élève modèle. Il veut être poète, même si c'est être voyou... Biographie ou roman ? Ce livre est ce qu'on appelle plutôt une biographie romancée. Il nous raconte l'histoire particulière de la vie d'un poète génial du 19e siècle, vue par un auteur du 20e siècle.

Covers_197365
Bienvenue ​en Hongrie Ismeretlen szerző
0
0

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Lázadó ​istenkeresőként szólal meg ebben a kisregényben Tommaso Landolfi, a XX. századi olasz irodalom legkülönösebb alakja. A bűn és a bűnhődés nagy kérdéseit eleveníti fel újra, s bár bűnös-ártatlan kis állathőse védelmében itt még csak a földi ítélkezőkkel vitázik, hőse hangján előadott, zaklatott védőbeszédében már fölsejlik későbbi nagy pöre Istennel. A lét súlya alatt mindinkább úgy érzi, hogy őt is hasonló ítélet, a Teremtő ítélete sújtja, s bár szenvedélyesen protestál, a rárótt büntetést önként teljesíti: lassanként teljes magányba vonul. Családi köréből nem mozdul ki, minden társaságból elmarad, telefonhívásokra nem válaszol, könyveinek belső borítólapjáról letiltja fényképeit és a kiadói fülszövegeket. Végérvényesen írásaiba zárkózik, oda, ahol kivételes nyelvművészetével és páratlanul gazdag anyanyelvismeretével az olasz próza egyedülálló értékeit teremti meg.

Ce ​livre est issu d'entretiens que Richard Evans, professeur de psychologie à l'université de Houston, a eus avec Carl Gustav Jung à Zurich, en 1961, peu de temps avant la mort de celui-ci. Jung y expose lui-même les grands principes de sa doctrine et évoque quelques rencontres marquantes (Einstein, Toynbee). L'ouvrage se termine par un entretien avec Ernest Jones qui précise en particulier les points qui séparent la pensée freudienne orthodoxe des vues propres à l'école jungienne.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

De ​quelque côté que l'on se tourne, elle est présente, infiniment présente, du XVIe au XVIIIe siècle, sur l'ensemble des scènes domestique, économique, intellectuelle, publique, conflictuelle, et même ludique, de la société : la femme est là. D'elle on parle beaucoup, à perte de vue, afin de mettre l'univers en ordre : mais ici gît le paradoxe. Car ce discours pléthorique et ressassé sur la femme et sa nature est un discours traversé par le besoin de la contenir. On le pressent dès maintenant : le discours ne rend pas compte de la réalité de son existence ; aveugle, il ne la voit qu'à travers une image, celle de la femme risquant d'être dangereuse par ses excès, elle qui est si nécessaire par ses fonctions de mère. Le discours ne la montre pas, il l'invente, la définit à travers un regard savant qui ne peut que la soustraire à elle-même.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

On ​se rappelle du sublime Journal d'une femme de chambre de Luis Bunuel, dont le personnage était lumineusement interprété par Jeanne Moreau. On a un peu vite oublié peut-être que le film était une adaptation, après celle de Renoir, d'un livre non moins remarquable d'Octave Mirbeau, publié en 1900. Ce journal d'une femme de chambre est celui de Célestine, au Mesnil-Roy, en Normandie. Elle est nouvellement engagée, acceptant la place dans l'espoir de se reposer des turbulences parisiennes. Les événements ne manqueront pas pour colorier son quotidien. Un quotidien qu'elle consigne avec "toute la franchise qui est en elle et quand il le faut toute la brutalité qui est dans la vie". C'est donc là un journal de femme en province, au bas de l'échelle sociale, et le prétexte pour Mirbeau de brosser au scalpel une étonnante galerie de portraits, dans une violente satire des moeurs provinciales et parisiennes de la Belle Époque. Autopsie de la bonne bourgeoisie, ce Journal dresse en petites touches, parfois en larges aplats, les travers d'une humanité mesquine, hypocrite, et condamne tous les débordements nationalistes et antisémites. Le roman connut un vif succès à sa parution, il est aussi le plus célèbre de Mirbeau. --Céline Darner

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Alors ​que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu'elle a été beaucoup plus qu'une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l'a profondément aimée...

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Fils ​de métayers, Jacquou, garçon de neuf ans est plongé dès l'enfance dans les conditions de vie effroyables qui sont celles de la paysannerie française au XIXe siècle. Son père, métayer est exploité par le comte de Nansac. Il est condamné injustement pour un meurtre qu'il n'a pas commis et est déporté aux galères. Jacquou subit tout, la faim, le froid, le malheur et la tyrannie du comte de Nansac. Mais, face à l'adversité, il possède deux armes : son énergie et surtout son instinct du milieu naturel, ce coin de Périgord où il se meut comme un poisson dans l'eau. Sa mère meurt peu de temps après après. Orphelin, il est recueilli par le curé Bonnal qui s'occupe de son éducation. Devenu adulte, Jacquou n'aura de cesse de combattre l'injustice dont sa famille a été victime et de se venger du cynique comte de Nansac. Grâce à des amis sûrs et à une jeune fille patiente et lumineuse, il deviendra en quelques années un jeune homme déterminé et séduisant. Il saura transformer son désir de vengeance en un combat contre l'injustice, et prouver qu'un simple croquant n'est pas dénué de grandeur.

Un ​géant monté sur un cheval et accompagné d'une meute noire fauche les enfants de Prusse sur son passage... Un roman bouleversant qui décrit les effets du nazisme sur un esprit simple.

Étienne, ​le narrateur de ce guide hors du commun, pantalon à grosses côtes et sac au dos, n’hésite pas à se sacrifier pour suivre le pèlerinage qui, de Vézelay à Compostelle, perpétue selon lui l’archaïsme de la pensée et la soumission au destin. Appuyé à son bâton de pèlerin, Étienne a plus d’un tour dans sa besace pour approcher au plus près les corps croyants de cette vaste communauté en marche… Le constat est hilarant: la chair est faible, on s’en doutait, mais elle est tout sauf triste…

Présenté ​sous la forme d'un magazine d'actualité, le Journal de la France de 1900 à nos jours retrace plus de cent ans d'histoire, de politique, d'économie, de culture, de sport, de faits divers et d'inventions qui nous ont conduits à l'aube de l'an 2000. Des Gauloises au Minitel, de l'Exposition universelle à la Bibliotheque nationale de France, de Jean Jaures à Jacques Chirac, le Journal parcourt, dans un style vivant, à partir de documents d'époque, un siècle d'événements grands ou petits, qui ont marqué l'histoire de notre pays. Jaques Marseille, qui a dirigé la rédaction de cet ouvrage, est professeur d'histoire á l'Université de la Sorbonne et l'auteur de nombreux ouvrages, dont une Nouvelle Histoire de la France (1999).

Merde, ​il fait un temps de chien... Pour la petite robe estivale, c'est râpé ! J'y vais avec des cadeaux, ou je me la joue plutôt soft? J'en sais rien, j'ai trop mal au ventre... Et si ce soir, on ne jouait pas? Si je venais simplement la tête pleine de souvenirs? J'ai vingt-huit ans et devant ma glace on dirait une gamine qui va à son premier rendez-vous... Ce rendez-vous important aura lieu chez une femme importante pour moi: Danièle. Elle m'ouvre la porte, et derrière : Hélène, Garou, Luck, Bruno, Patrick, Daniel et Luc. Ce soir, c'est nos dix ans. Dix ans ? J'en avais dix-sept. " C'est la vie qui veut ça ", chantaient les Native... Dans mon sac un devoir sur Electre et dans mes oreilles L'Ecole du micro d'argent. La musique? Un passe-temps entre la place Blanche et Pigalle. Personne ne rêve de Star Ac à cette époque. Pourtant, bientôt, j'allais embarquer sur un " paquebot " qui chamboulerait mon existence en me mettant sur les routes et sur les scènes d'une vie étrange pour les dix années à venir... Ou comment une toute petite ado avec une voix encore trop grande pour elle devient une chanteuse et une femme...

Le ​manuscrit de Sophie a été refusé partout. Un jour, miracle, on lui propose d'en faire un film. Mais Lucas Gardel, le réalisateur, pose une condition : Sophie doit devenir sa directrice artistique. A t-elle l'expérience nécessaire ? Pas de problème, répond Sophie, qui n'a jamais mis les pieds sur un plateau de cinéma. La voilà à Paris avec Julien, son neveu, et Mélanie, leur colocataire. Eux, dans la vie, personne ne les a jamais aidés. Ensemble, ils décident qu'ils ont le droit de forcer le destin. Une directrice artistique qui n'a jamais touché une caméra. Une apprentie journaliste infiltrée. Et un étudiant amoureux de son professeur. Oui, il existe des raccourcis vers le bonheur. Mais la route risque d'être un peu plus cabossée. Et cette ombre qui plane sur eux ? Quand le vent se lève, bonne ou mauvaise fée, Joyce Verneuil n'est jamais loin....

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

Publié ​pour la première fois en 1913, ce livre est la toute première fan-fiction écrite dans l'univers de Jane Austen. Alors que les Darcy se rendent à Bath pour y passer la belle saison, ils vont croiser et rencontrer les héros des autres romans de Jane Austen d'Emma au capitaine Wentworth... Mais les diverses conjectures amoureuses mènent à la formation de nombreux couples qui devront affronter les inévitables difficultés avant de connaître le parfait amour. « Une des meilleures qualités de De Darcy à Wentworth est que Brinton parvient à merveille à retranscrire le ton de Jane Austen. » Jane Austen's World « Ce livre permet à tous les personnages secondaires de Jane Austen de trouver leur happy end. » Jane Austen's World

"L'homme, ​tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, étouffe ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans Nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution." Après Angor, une nouvelle aventure pour Franck Sharko et Lucie Henebelle. Et l'enjeu est de taille : la préservation de l'espèce humaine.

Ehhez a könyvhöz nincs fülszöveg, de ettől függetlenül még rukkolható/happolható.

La ​toute première histoire d'Astérix, pour faire connaissance avec la troupe des irréductibles Gaulois.

L’Hazama ​est un monde entre la vie et la mort, un univers où vivent les âmes errantes, des âmes qui ne peuvent ni monter au ciel, ni rester sur Terre. Blackrock shooter innocent soul raconte l’histoire de Rock. Cette jeune fille aux yeux d’un bleu profond est une Black Star, elle a pour mission de récupérer les âmes errantes qui tentent de s’installer dans cet entre-monde. Dans cette bataille sans fin, elle apprendra au fur et à mesure de ses missions, la dure vérité qui est la sienne.

Être ​Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus. D'après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, Harry Potter et l'Enfant Maudit est la huitième histoire de la saga Harry Potter et la première histoire de Harry Potter officiellement destinée à la scène. La première mondiale de la pièce aura lieu à Londres dans un théâtre du West End le 30 juillet 2016.

Pierre ​vit le parfait amour avec Hélène, sa maîtresse. Cette dernière ne supporte pas qu'il la délaisse pour se rapprocher de son fils : c'est alors la rupture. Victime d'un accident de la route, Pierre va revivre les événements qui ont marqué son existence, retrouvant la douceur des 'choses de la vie'. Paul Guimard réussit à transformer un fait divers en une véritable tragédie.

«Bi ​et Fa, les deux dauphins, le regardaient, ni amicaux, ni hostiles. - Eh bien, Bi, dit Sevilla, tu ne dis rien ? - Maintenant, je ne parle plus. Maintenant je nage. - Pourquoi ? - Je ne veux plus parler la langue des hommes. - Moi non plus, dit Fa tout d'un coup. - Pourquoi ? dit Sevilla en se tournant vers lui. Fa ne répondit pas. - Pourquoi, Bi ? Bi le regarda alternativement de l'œil droit puis de l'œil gauche... Elle dit d'une voix criarde, nasillarde et parfaitement distincte : - L'homme n'est pas bon.»

" ​Suis-je un génie ? " Pour Salvador Dali la réponse est oui. Pour lui, cela ne fait pas le moindre doute depuis l'enfance. " Regarde ! Salvador Dali vient de naître. Le venta cessé de souffler et le ciel est pur. La Méditerranée est calme et sur son dos lisse de poisson, on peut voir briller comme des écailles les sept reflets du soleil. Ils sont bien comptés et tant mieux car Salvador Dali n'en voudrait pas plus ! C'est par un matin semblable que les Grecs et les Phéniciens ont débarqué dans les golfes de Rosas et d'Ampurias pour y préparer le lit de la civilisation et les draps propres et théâtraux de ma naissance, s'installant au centre de cette plaine de l'Ampurdan qui est le paysage le plus concret et le plus objectif du monde. "  Ce livre est un monument élevé par Salvador Dali à sa propre gloire. Si toute modestie en est absente, en revanche sa sincérité est brûlante. Dali s'y dépouille de ses secrets avec une impudence insolente. Une autobiographie passionnante et outrancière à l'image du peintre.